anticons

Archive for septembre 2018|Monthly archive page

Marie-Claude Vaillant-Couturier mérite elle aussi le Panthéon

In Articles on 10 septembre 2018 at 17 h 48 min

Résistante de la première heure, Marie-Claude Vaillant-Couturier remplit tous les critères qui permettent en principe d’accéder par la panthéonisation au rang de héros national. Pourtant, les présidents français qui se succèdent semblent ignorer l’existence de celle qui fut par son engagement total une des fers de lance de la lutte antinazie et par la suite une militante acharnée au service des droits humains.

Journaliste engagée

1933, Marie-Claude Vaillant-Couturier réalise son premier reportage en Allemagne pour le magazine VU créé et dirigé par Lucien Vogel qui n’est autre que son père. Ce travail effectué dans la clandestinité fut intitulé « Vu explore incognito le IIIe Reich ». Seulement quelques temps après l’accession d’Hitler au pouvoir, cet exposé composé de photos prise par Marie-Claude permit de mettre en évidence la réalité des deux premiers camps de concentration nazis que furent Dachau et Oranienburg.

 

A l’automne 1937, elle épouse celui dont elle portera le nom toute sa vie Paul-Charles Vaillant-Couturier, journaliste, homme politique et rédacteur en chef du journal L’Humanité. Ce dernier sera blessé une première fois par un éclat d’obus en septembre 1915, et une seconde fois en 1918, par une attaque au gaz. Ces évènements le conforteront dans ses convictions pacifistes. Surmené, Paul décède d’une crise cardiaque seulement trois semaines après la cérémonie de mariage. Enterré au Père-Lachaise, une foule impressionnante défilera devant son cercueil durant six heures. Plus tard, en 1939, Marie-Claude épouse Pierre Villon, l’homme qui assurera la rédaction clandestine de l’Humanité au début de la guerre. Pierre fut également un membre très actif du Conseil National de la Résistance.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités