anticons

Archive for mars 2019|Monthly archive page

Christchurch : D’Alain Finkielkraut à Brenton Tarrant

In Articles on 16 mars 2019 at 18 h 53 min

En février dernier, en marge d’une des manifestations des « Gilets jaunes », le philosophe et académicien Alain Finkielkraut fut insulté par un individu qui sera placé en garde à vue 3 jours plus tard. Cet événement aura permis de diaboliser l’ensemble du mouvement des Gilets jaunes. Des personnes connues, de gauche, d’extrême gauche ou proches des “milieux indigénistes”, pour reprendre une formule droitière et douteuse, furent clouées au pilori par la bourgeoisie politico-médiatique. Pour les chantres du pouvoir actuel, des voix minimisent l’agression dont a été victime Alain Finkielkraut. Une conduite inadmissible disaient-ils à tour de rôle.

 

Cela fait des années qu’Alain Finkielkraut répand la haine disent ses détracteurs

Le vendredi 22 juillet 2011, la police arrête Anders Breivik. Cet homme de 32 ans vient de perpétrer les attentats à Utøya en Norvège. Le bilan est lourd : 77 morts et 151 blessés. Breivik est un suprémaciste blanc adepte de la théorie d’« Eurabia ». Ce néologisme forgé en 2005 par l’essayiste et contributrice de dreuz.info, Bat Ye’Or. Le concept Eurabia est souvent repris par des mouvements d’extrême droite parlant d’une Europe absorbée par le monde arabe. Anders Breivik est décrit par le Jerusalem Post comme “militant d’extrême droite sioniste fermement opposé à l’Islam”. Il cite plusieurs fois dans son manifeste Alain Finkielkraut, qui, souvenons-nous, avait approuvé dès 2017 la théorie raciste du « Grand Remplacement » :

 

Lire le reste de cette entrée »