anticons

Archive for the ‘Articles’ Category

Abdallah d’Arabie saoudite et Fidel Castro : traitements médiatiques antagonistes

In Articles on 8 décembre 2016 at 14 h 26 min
fireshot-screen-capture-012-situation-mondiale-abolition-de-la-peine-de-mortDans notre article précédent, nous avons vu que l’Arabie Saoudite est le premier sponsor du salafisme wahhabite à l’origine de l’endoctrinement des jihadistes qui terrorisent la Libye, la Syrie, l’Irak et maintenant l’Europe. Pour rappel : l’Arabie saoudite est un pays pratiquant régulièrement la peine de mort, en augmentation de 200% en 2015. Selon The Death Penalty Worldwide, il y a eu en Arabie Saoudite 26 ou 27 exécutions en 2010, au moins 82 en 2011, au moins 76 au 2012, au moins 79 en 2013, au moins 90 en 2014, et au moins 153 exécutions en 2015. En 2016, il y a eu au moins 134 exécutions. Les motifs étaient : l’homicide, la sorcellerie, l’adultère, l’homosexualité et le renoncement à l’islam.

 

Janvier 2015, François Hollande présente ses condoléances à la famille régnante à Ryad.

Le gouvernement de Hollande encense des criminels et rejette Chomsky

In Articles on 4 décembre 2016 at 18 h 42 min

Noam Chomsky

« Quand l’Assemblée nationale remballe Noam Chomsky » titrait le 30 novembre 2016 le journal en ligne Philosophie magazine. Le journal précise dans le préambule : « Le philosophe Noam Chomsky, figure mondialement réputée de la linguistique et intellectuel engagé, devait recevoir, ce mercredi, une distinction scientifique à l’Assemblée nationale, à Paris. L’International Society of Philology (« société internationale de philologie ») qui honore tous les cinq ans un grand grammairien ou un grand critique littéraire devait lui remettre, après Roman Jakobson ou Umberto Eco, une médaille d’or spéciale. Avant que le philosophe américain n’assiste à la séance hebdomadaire de questions au gouvernement ». Et rajoute : « Est-ce parce que la prestigieuse institution craignait de recevoir un hôte qui a l’habitude d’être très critique avec le monde politique ? L’Assemblée nationale n’a donné aucune explication pour son annulation de dernière minute ».

Au fond, tout est dit. En substance la France ne veut pas recevoir celui qui fut considéré comme le « plus grand intellectuel vivant » à la suite d’un sondage organisé et publié en 2005 par les magazines Prospect Magazine (britannique) et Foreign Policy (américain). Ce n’est pas sans rappeler le refus de François Hollande d’accorder l’asile à Snowden et à Assange

Il nous a donc semblé instructif de revenir sur cinq cas d’individus des plus contestables, qui eux furent vantés, décorés voire même reçus en grande pompe par ceux-là mêmes qui viennent de tourner le dos à Noam Chomsky. Lire la suite »

Thomas Huchon : le nouveau préposé en charge du catéchisme d’Etat

In Articles on 12 novembre 2016 at 9 h 11 min

473669251-copieL’année 2015 a marqué un tournant significatif dans la lutte contre les « Théories du complot » en France. Le gouvernement a lancé une campagne « anti-complotisme » spécifique sur internet, qui a connu son paroxysme parisien le 9 février 2016 au Muséum national d’Histoire naturelle, en présence de Madame la Ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Un site gouvernemental sous l’autorité du Premier Ministre appelé « On te manipule » est même censé décrypter de façon humoristique les discours « complotistes ».

ontemanipuleDans ce contexte, l’Education Nationale fait appel à Thomas Huchon, journaliste pour le nouveau site « Spicee », lancé en juin 2015, de reportages payants pour lequel il a réalisé une vidéo baptisée « Conspi Hunter » (« chasseur de conspis »). Elle raconte l’histoire d’un faux-documentaire amateur « Cuba-Sida, la Vérité sous blocus » mis en ligne sur YouTube le 22 octobre 2015, qui avait pour but de piéger la dite “complosphère”. “J’en suis à ma 19ème intervention, ma 26ème en classe a déclaré Thomas Huchon au lycée Jules Verne à Château-Thierry le 3 octobre 2016. Lire la suite »

Macron chez de Villiers : une rencontre riche d’enseignements

In Articles on 8 septembre 2016 at 7 h 31 min

Le 19 août dernier notre ex-ministre de l’économie Emmanuel Macron, nouvelle égérie de l’ultralibéralisme, s’est rendu au Puy-du-Fou où il a rencontré l’une des figures de proue de l’ultra droite islamophobe française Philippe de Villiers, qui pour mémoire fut secrétaire d’Etat lors d‘une des périodes de cohabitation du gouvernement Chirac sous la Présidence de François Mitterrand.

Pour l’occasion, Emmanuel Macron déclara : « L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste« . Vous allez nous dire… nous le savions déjà ! Mais il y a plus intéressant, lorsqu’il ajoute « tout en étant avant tout « ministre de la République » qui se doit de « servir l’intérêt général » ». Or Le Puy-du-Fou est un fief de l’anti-républicanisme. Bon nombre d’historiens spécialistes de la contre-révolution voient dans Le Puy-du-Fou une exaltation du mythe d’un “âge d’or français”, celui d’un peuple heureux dirigé par une caste supérieure (les nobles) soucieuse du bien commun.

macron-de-villiers-c-loic-venance-afp-tt-width-604-height-403-crop-0-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-0

Lire la suite »

Médias français : Cinq cas de journalistes acquis à la doctrine néoconservatrice

In Articles on 19 mai 2016 at 14 h 24 min

Au début de la présidence de George W. Bush, la doctrine néoconservatrice était présentée comme le degré zéro de la pensée. Pour bon nombre de chroniqueurs, il s’agissait d’une simple parenthèse dans notre Histoire qui devait très rapidement retrouver le sens de la raison. Pourtant cette aberration est devenue en moins de deux décennies la conception politique quasi-exclusive qui domine en Europe, et donc bien entendu en France et cela quel que soit les gouvernements au pouvoir.

Pour preuve : en Septembre 2007, George Bush est encore président des USA. Interviewé par le New York Times, Nicolas Sarkozy parle de « l’éventualité d’une évolution » de la place de la France dans l’OTAN. Il laisse entrevoir en matière de politique étrangère un alignement plus affirmé de la France sur les positions américaines. Cela alors même que depuis 2003, les États-Unis sont engagés dans une guerre illégale en Irak. Ainsi, encouragé par une très grande partie de la classe politico-médiatique, Sarkozy parachèvera son triste bilan en réexpédiant la Libye au Moyen Âge. La suite nous la connaissons : François Hollande remporte l’élection présidentielle en mai 2012. Dès lors sur les dossiers de politique étrangères (Syrie, Ukraine, Israël, Iran), le duo Hollande – Fabius va s’employer à respecter autant qu’il est possible de le faire la conception stratégique de la politique étrangère élaborée en amont par les faucons de la Maison Blanche.

Comme toute idéologie a besoin de ses propagandistes, surtout lorsqu’elle fait l’objet de polémiques, nous pouvons dès lors postuler que certains de nos journalistes vont en devenir les chantres. Parmi ceux-ci, Philippe Val, Laurent Joffrin, Eric Mettout, Alexis Lacroix et Christophe Ayad sont devenus les faire-valoir d’une France totalement inféodée aux intérêts de divers conglomérats. Nous allons voir comment et pourquoi.

Lire la suite »

MEMRI : La machine néo-conservatrice à fabriquer de la peur de l’islam

In Articles on 6 avril 2016 at 18 h 56 min

Le best-of des médias de l'Orient - Le blog du Memri' - laregledujeu_org_memri
L’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient, plus connu par son acronyme anglais MEMRI

A – Une source redondante des médias néoconservateurs déguisés en progressistes

C’est donc en tant que source de ces médias, que le MEMRI sait s’illustrer : Il est ainsi l’une des sources principales de la version électronique de Prochoix, la revue de Caroline Fourest, de Conspiracy Watch, le site de Rudy Reichstadt, et de La Règle du Jeu, la revue fondée par Bernard-Henri Lévy. BHL pousse même le zèle en attribuant une section spéciale à MEMRI sur son site.

B – Une usine à fabriquer la peur envers l’islam

Dans un rapport intitulé « L’usine à fabriquer des peurs : les racines de l’islamophobie », le Center for American Progress, groupe de réflexion américain proche du parti démocrate US, établit que le MEMRI « promeut la propagande islamophobe aux Etats-Unis au travers de choix de traduction sélectifs qui ont pour but de faire valoir que l’Islam est intrinsèquement violent et favorise l’extrémisme ».

Parmi les nombreux points abordés, retenons que Robert Spencer et Daniel Pipes comptent sur le MEMRI pour leur propagande et que le terroriste norvégien Anders Breivik a cité le MEMRI seize fois dans son manifeste. Plus troublant encore, les traductions du documentaire enflammé antimusulman « Obsession : radical Islam’s war against the West » ont été fournies par le MEMRI. Le site du film fait aussi figurer le MEMRI comme source pour la vidéo « Radical Islam and Terrorism Today ».

Lire la suite »

Comment déjouer les manipulations d’un cyberactiviste néo-con ?

In Articles on 16 janvier 2016 at 23 h 49 min

Rappel : Selon wikipedia, en argot Internetun troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s’agir d’un message (par exemple sur un forum), d’un débat conflictuel dans son ensemble, ou de la personne qui en est à l’origine. Ainsi, « troller », c’est créer artificiellement une controverse qui focalise l’attention aux dépens des échanges et de l’équilibre habituel de la communauté”.

troll-at-computer-136392703710003901-140815161528

Le NéoTroll : un parasite néo-con qui tente de brouiller toute remise en question de la doctrine ultra-libérale et coloniale.

Cependant, un nombre de critères supplémentaires tels que ses sources, son réseau, sa narration bien distinctive et surtout ses thèmes de prédilection et sa vision géopolitique, permettent de distinguer une variante particulière de troll sur les réseaux sociaux, forums et fils de commentaires d’articles d’actualité.

Quand la zizanie s’empare d’un forum…

Si vous êtes féru de débats contradictoires en lien direct avec l’actualité politique, il vous est probablement arrivé de participer à quelques discussions sur les réseaux sociaux et les forums. Alors vous avez pu mesurer à quel point il était devenu difficile de pouvoir dialoguer cordialement. Vous vous êtes peut-être rappelé qu’initialement, dans les années 2000, les forums avaient été conçus pour échanger des idées sur des thèmes déterminés au préalable sous la forme de listes de “topics” administrés par des “modérateurs”… mais qu’aujourd’hui ces mêmes forums étaient devenus le plus souvent des zones de railleries où se diffusent de manière péremptoire des accusations infondées contre une personne ou un groupe de personnes. Et une fois injuriés, les individus ciblés n’ont que très peu de pouvoir de rétorsion à opposer à leurs détracteurs car il se trouve qu’ils sont déjà fustigés dans de nombreux médias, toujours lorsque leurs idées sont plus ou moins éloignées des préjugés officiels.

Lire la suite »

Ornella Guyet : L’archétype de la désinformation

In Articles on 9 octobre 2015 at 16 h 42 min

Ornella Guyet, alias Marie-Anne Boutoleau, déguisée en « journaliste antifa ».

Ornella Guyet se déclare “journaliste spécialiste des réseaux d’extrême droite”. Sous le pseudonyme de Marie-Anne Boutoleau et par l’intermédiaire du site Indymedia Paris, elle s’est fait connaître par des campagnes de diffamation et d’injures à l’encontre de nombreuses personnalités de gauche qu’elle associe aux « fascistes ». Parmi la longue liste des offensés, nous retrouvons François Ruffin, Pierre Carles, Michel Collon, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, ou encore Noam Chomsky.

L’expression « confusionnisme” fait désormais partie de la novlangue d’Ornella Guyet et de nombreux groupuscules qui se réclament de la lutte antifasciste. Afin d’amalgamer la lutte contre néolibéralisme et impérialisme à l’extrême droite, ces “activistes” n’ont jamais eu le moindre scrupule pour employer des arguments fallacieux habituellement utilisés par les propagandistes du néocolonialisme qui se doivent de justifier une guerre tout les six mois.

Via son site Confusionnisme.info, Ornella Guyet nous signale ici très succinctement pour ne pas dire de manière simpliste, que “le confusionnisme politique peut relever d’une stratégie mûrement réfléchie (c’est notamment souvent le cas à l’extrême droite) comme il peut aussi être le fruit de l’ignorance ou de la naïveté de certains militants (notamment à gauche).” Sans plus de précisions Ornella Guyet rajoute : “Historiquement, on peut situer les débuts de ce phénomène en France à la fin du 19ème siècle”.

Mais plusieurs questions se posent : Qui est vraiment Ornella Guyet ? Quelles sont ses motivations ? Pourquoi reprend-elle à son compte la rhétorique et les méthodes habituellement utilisées par les néo-conservateurs ? Comment expliquer qu’elle fustige une très grande partie de la gauche alors qu’elle ne dit mot sur une certaine extrême droite ? Quelles sont les sources de cette « journaliste antifa » ? Pour répondre à ces interrogations il nous a semblé important de revenir attentivement sur la sémantique des diatribes diffusées par Ornella Guyet. Lire la suite »

Hofstadter et les “Théories du Complot” : Traduction de son article-phare du Harper’s Magazine

In Articles on 13 août 2015 at 18 h 09 min

Voici la traduction du célèbre article « The Paranoid Style in American Politics​« ​ (​ »​Le S​tyle paranoïaque dans la ​P​olitique américaine​ »​) de l’historien américain Richard Hofstadter​, ​publié par Harper​’s Magazine en novembre 1964.​ ​

Cet article, souvent repris pour expliquer les théories du complot, est l’adaptation d’une conférence qu’il donna à l’Université du Mississippi à Oxford en novembre 1963 pendant la campagne des élections présidentielles américaines. Cette université venait d’être le théâtre d’émeutes raciales suite à l’inscription de son premier étudiant noir, James Meredith, en septembre 1962. L’article a ​ensuite ​servi d’en-tête à ​son essai ​du même titre édité ​fin 1964​ à partir d’une série d’articles et interventions qui remontaient jusqu’aux années Eisenhower. Le livre remporta à l’époque un vif succès car pour l’essentiel il revenait sur la campagne du candidat Républicain ultra-conservateur Barry Goldwater qui venait d’être largement battu par le candidat Démocrate et président sortant Lyndon Johnson. Rappelons que Barry Goldwater comptait parmi ses soutiens en 1964 un certain Richard Nixon, futur 37ème président des États-Unis, mais aussi Gerald Ford, 38ème président des États-Unis, Ronald Reagan, 40ème président des États-Unis, et enfin et surtout Milton Friedman, l’économiste américain anti-New Deal qui a inspiré Ronald Reagan, Margaret Thatcher, et Augusto Pinochet.

Lire la suite »

Théorie du complot : comment le « best seller » de Richard Hofstadter « Le Style paranoïaque » fut détourné par les néo-conservateurs (2/2)

In Articles on 22 mai 2015 at 23 h 41 min

Pierre-André Taguieff : le néo-con français en chef

taguieff

Pierre-André Taguieff, rédacteur du site dreuz.info pendant de longues années.

A l’instar de Daniel Pipes, Pierre-André Taguieff est souvent présenté comme « expert » en théories du complot. C’est surtout un spécialiste de la pensée par les amalgames. Dans son discours, toute critique à l’égard de la politique des États-Unis et d’Israël équivaut à de l’antisémitisme. En 2004, il signe « Prêcheurs de haine : Traversée de la judéophobie planétaire« . Cet ouvrage fait suite à « La Nouvelle Judéophobie » sorti deux ans auparavant. Selon Taguieff, « il y a bel et bien une judéophobie planétaire dont le front d’attaque s’étend de Cuba, en passant par la Syrie, l’Irak et l’Iran, jusqu’à l’ex Union Soviétique. Ce phénomène nourrit l’idéologie d’une multitude de groupes, de personnages politiques et médiatiques« . Un conglomérat plutôt hétéroclite si l’on suit Taguieff dans sa logique. Pour lui, les jeunesses communistes, la LCR, l’UOIF, le Hamas, l’Union du Peuple Russe, l’Union générale des Étudiants de Palestine en France et les Frères musulmans sont tous sous l’influence des « Protocoles des Sages de Sion ». A ceux-là s’ajoutent Tariq Ramadan, Jean-Marie Le Pen, Carlos, Ben Laden, José Bové, Roger Garaudy, Olivier Besancenot, Daniel Mermet… Lire la suite »